Accueil > Le réseau local > Associations / Collectifs > Frida K Espace LCause > Conférence gesticulée : « Qu’est ce qu’un homme, qu’est ce qu’une femme : Une (...)

Conférence gesticulée : « Qu’est ce qu’un homme, qu’est ce qu’une femme : Une histoire du sexisme » / mercredi 03 févier 20h 30 à Lcause

Publié le jeudi 21 janvier 2016, par Elodie Bouliou

Mots-clés : ,

entrée gratuite

A Brest, LCause, Maison Pour Toutes, reçoit des conseillers et conseillères d’Education populaire du Ministère de la Jeunesse et des Sports et vous invite :

-* le mercredi 03 févier 20h 30 – Conférence gesticulée : " Qu’est ce qu’un homme, qu’est ce qu’une femme : Une histoire du sexisme"

  • Le jeudi 04 février de 10h à 12 h - Atelier post conférence : « Débusquer le sexisme ordinaire

Merci de réserver séparément votre place à la conférence et/ou à l’atelier : espace.lcause@gmail.com (places limitées)

PNG - 198.1 ko

Ce spectacle c’est : 4 Conseillères et Conseillers d’Education Populaire du ministère de la Jeunesse et des Sports, fonctionnaires chargé-e-s, par des actions éducatives avec les associations et les collectivités, de mettre en œuvre les valeurs de la République, notamment le principe d’égalité énoncé en 1989, et particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes.

Lors de stages de formation autour de l’éducation populaire, nous avons découvert la forme d’intervention : conférence gesticulée. Nous nous sommes emparé-e-s de cet outil de transformation sociale pour travailler sur le sexisme et l’égalité entre les femmes et les hommes, qui pour nous est un combat fondamental pour une société plus juste et égalitaire.

La conférence gesticulée prend la forme d’un spectacle, avec des moments graves mais aussi des moments d’humour, spectacle au cours duquel nous alternons des anecdotes et témoignages tirés de nos vies personnelles, de nos expériences, des saynètes et des interventions théoriques explicatives. A plusieurs reprises, nous interpellons le public le faisant participer à la réflexion.

Notre objectif c’est de donner au public les moyens de repérer le sexisme sous ses formes les plus banales mais aussi sous ses formes violentes, de rendre visible ce système de domination dont nous sommes parties prenantes afin de faire évoluer la réflexion et d’amener le public (mais nous aussi) à comprendre et mettre en œuvre des résistances et des changements.