Accueil > Les ressources > Selon une enquête de l’Observatoire national de la délinquance, seule une (...)

Selon une enquête de l’Observatoire national de la délinquance, seule une victime de viol sur cinq se rend à la police ou à la gendarmerie.

Publié le mercredi 8 février 2017, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Seulement une victime de viol sur 5 se rend à la police ou à la gendarmerie. Une victime de viol sur 5 ne parle à personne de son agression. La très grande majorité de victimes de viol ne porte pas plainte. Cette réalité est confirmée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dans une enquête rendue publique mercredi 8 février.
Note n°11 ONDRP