Accueil > Les ressources > Politiques publiques > Retour sur les échanges "genre et des espaces publics" organisés par le (...)

Retour sur les échanges "genre et des espaces publics" organisés par le centre de ressources GUSP à Pont-de-Claix

Publié le lundi 26 juin 2017, par Elodie Bouliou

Mots-clés :

Le centre de ressources GUSP, la Métropole grenobloise et la maison de l’égalité femmes-hommes ont organisé, le 12 mai 2017, une après-midi d’échanges autour de la question du genre et des espaces publics.

Problématique de l’après-midi : Les femmes et les hommes n’ont pas toujours les mêmes usages des espaces publics. Le genre influe sur la façon dont on fréquente certains lieux, à certaines heures, pour certaines activités. Il joue un rôle dans les modes de déplacement et les trajectoires adoptées à l’échelle d’un quartier et au-delà. Et bien souvent, l’accès et l’appropriation des espaces publics sont plus contraints pour les femmes.

  • Comment les constats d’usages différenciés entre les hommes et les femmes interrogent-ils notre façon de concevoir, d’aménager ou d’animer les espaces publics ?
  • Quelles sont les conditions favorables à la levée de ces contraintes, pour que toutes et tous puissent s’y sentir à l’aise et légitime ?
  • Quelles dynamiques locales existent pour y reprendre place ou les réinvestir ?

Une centaine de participant.e.s, composé pour moitié d’acteurs du "Egalité Femmes-Hommes" de la métropole grenobloise, et pour moitié des acteurs du réseau GUSP se sont réunis à la maison de l’habitant de Pont de Claix.

L’après-midi a débuté autour de l’intervention de Chris Blache, co-fondatrice et coordinatrice de l’association "Genre et Ville" et de Pascale Lapalud, présidente de celle-ci. Cette intervention a permis de mettre en lumière la pratique actuelle des espaces publics par les femmes et les hommes et les enjeux que recouvrent cette question aujourd’hui. S’en est suivi un temps de formulation collective de questions entre participant.e.s, puis de réponses des intervenantes.

Suite à cela, 4 ateliers se sont déroulés en parallèle :

ATELIER 1 - Prendre en compte les usages spécifiques des femmes dans l’aménagement des espaces publics : pourquoi et comment ?
ATELIER 2 - Créer les conditions favorables à la mixité du genre dans l’espace public : pourquoi et comment ?
ATELIER 3 - Créer les conditions favorables à la mixité du genre dans les structures publiques : pourquoi et comment ?
ATELIER 4 : Saisir les signaux d’alerte, les remontées d’habitants/es sur les inégalités d’accès et d’usage de l’espace public : Pourquoi et comment ?

Accéder aux comptes-rendus des échanges