Accueil > Actualités > En France et ailleurs > formation d’animatrices d’autodéfense pour femmes 2018-2019

formation d’animatrices d’autodéfense pour femmes 2018-2019

Publié le vendredi 18 août 2017, par Elodie Bouliou

Mots-clés : ,

Appel à candidatures de l’association la trousse à outils

PNG - 129.4 ko

RIPOSTE – PRÉVENTION DES AGRESSIONS
FORMATION D’ANIMATRICES D’AUTODÉFENSE POUR FEMMES 2018-2019
APPEL À CANDIDATURES

Nous organisons une formation d’animatrices d’autodéfense pour femmes RIPOSTE afin de renforcer et développer l’autodéfense féministe en général, et la méthode RIPOSTE en particulier. Nous recherchons pour cela 5 à 6 apprenties.

RIPOSTE est une approche féministe, basée sur ce que les femmes peuvent faire pour arrêter ou prévenir une agression, dans une perspective d’empowerment, c’est-à-dire d’augmenter la capacité d’agir de chacune, en proposant une large gamme d’outils adaptables aux différentes réalités. C’est une aussi une approche intersectionnelle et anti-oppression.

Elle prend en compte que dans notre société les femmes vivent plusieurs formes de discriminations et d’oppressions qui incluent entre autre le sexisme, le racisme, l’oppression de classe, la lesbophobie, la transphobie ou les discriminations liées à l’âge, à la religion, à l’état de santé, à l’apparence ou aux capacités physiques, etc.

Être animatrice RIPOSTE, c’est transmettre des outils pour permettre à toutes plus de choix, d’autonomie et de libertés. C’est une pratique passionnante qui renforce, qui permet de sentir un impact sur le quotidien des femmes. C’est le plaisir de partager avec un groupe, d’entendre les différentes réalités des participantes, de vivre des moments de solidarité et de complicité, et d’affiner notre regard pour lutter contre les différentes oppressions.

DEROULEMENT DE LA FORMATION
La formation se divise en 2 temps :
- formation théorique : elle se déroulera en sessions regroupant toutes les apprenties et les formatrices. L’approche et le contenu du cours seront transmises aux apprenties au cours de ces 3 modules.
- formation pratique : après la formation théorique, chaque apprentie devra co-animer avec une formatrice entre 3 et 5 stages RIPOSTE. Ce sera l’occasion d’ observer différentes formatrices et de pratiquer avec une supervision. Après chaque stage l’ apprentie recevra des retours de la part des formatrices sur sa pratique d’animation, sa gestion du groupe des participantes et sa manière de transmettre des outils d’ autodéfense avec la philosophie et l’ approche RIPOSTE. Elle pourra aussi poser des questions et être aidée pour retravailler des parties entre chaque stage.

DEBOUCHES
Toutes les apprenties ayant été certifiées seront en capacité d’animer des stages Riposte d’autodéfense pour femmes. A l’heure actuelle, notre pratique n’est hélas pas suffisamment reconnue pour que la formation puisse déboucher automatiquement sur un réel emploi salarié. Plusieurs associations proposent en France ce type de stage, et les futures animatrices pourront voir avec celles-ci les possibilités de les intégrer, et d’être rémunérées pour leur travail d’animation.
Les animatrices Riposte indépendamment des associations pour lesquelles elle travaillent, fonctionnent en réseau par des échanges et rencontres régulières. Ceci afin de se soutenir et d’enrichir leur pratique, pouvoir bénéficier de formations complémentaires et garantir un contenu et une approche Riposte commune.
Une animatrice Riposte doit être à l’aise à l’idée de travailler aussi en week-ends, de devoir se déplacer pour animer certains stages et pour des réunions d’ animatrices, et de prendre également en charge le travail de promotion de notre pratique et d’organisation logistique des stages.

PRE-REQUIS POUR POSTULER
La formation est ouverte à des candidates désirant enseigner l’autodéfense pour femmes avec une approche féministe intersectionnelle et anti-oppression.
Nous vous demandons d’avoir suivi un stage d’autodéfense RIPOSTE, afin de vous assurer que cette approche vous convient
Aucun niveau d’ étude, diplôme ou formation préalable n’est requis pour poser sa candidature.

Qualités recherchées, quelques pistes :
Dynamisme
Capacité d’écoute active
Attitude affirmative
Ouverture d’esprit
Expérience d’animation de groupes
Maîtrise d’une langue autre que le français

CALENDRIER
de septembre - octobre 2017 : dépôt des candidatures par mail
novembre - décembre 2017 : entretiens de sélection
décembre 2017 : réponse des formatrices aux candidates
du Ma27 au V30 mars 2018 : 1er module de formation théorique - Paris
du D15 au V20 avril 2018 : 2ème module de formation théorique - Nantes
du Ma8 au L14 mai 2018 : 3ème module de formation théorique - Marseille
de mai à mars 2019 : formation pratique

MONTANT DES FRAIS PEDAGOGIQUES
Nous n’avons malheureusement que peu de possibilités de financements de formation pour ce projet coûteux. Pour cette raison, nous demandons une participation financière des apprenties, pour un montant total de 1000€ (soit 600€ pour la formation théorique et 400€ pour la formation pratique).
Nous demandons une participation minimale par rapport au coût total afin de rendre le plus accessible la formation. Toutefois, nous ne voulons pas que les possibilités de financement soient un obstacle. N’hésitez pas à discuter avec nous des modalités de paiement. Les frais de déplacement et de logement des apprenties sont à leur charge, que ce soit pour se rendre en formation théorique ou à leurs stages de co-animation qui pourront avoir lieu dans différentes villes.

Si vous êtes intéressée, envoyez nous un mail écrit ou un enregistrement audio à animatrices_riposte@riseup.net :
vous présentant, expliquant votre intérêt pour cette formation, ce que vous évoque la lutte contre les violences faites aux femmes, et un résumé de vos expériences de travail, de militance et de bénévolat d’ici et d’ailleurs.

Parce que nous cherchons à renforcer les structures existantes, nous sommes particulièrement intéressées par des candidatures dans les régions autour de Nantes, Paris et Marseille.

Par ailleurs, nous voulons mieux refléter les différentes réalités et vécus des participantes, ce qui est facilité par la diversité des animatrices. Par rapport à nos réalités actuelles nous considèrerons en priorité les candidatures de femmes cibles de racisme et ou des femmes cibles de transphobie

Vous êtes motivées, vous avez adoré suivre un stage d’autodéfense pour femmes, vous avez envie de transmettre ces outils et faire vivre cette pratique : contactez-nous !

Les animatrices RIPOSTE – août 2017