Accueil > Les ressources > Politiques publiques > La place des femmes et des jeunes filles dans les espaces publics des (...)

La place des femmes et des jeunes filles dans les espaces publics des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)

Publié le mardi 4 septembre 2018, par Nicole Bronnec

Mots-clés : ,

Avis du CNV (Conseil National des Villes) juin 2018

Lors de son assemblée plénière, réunie, le 21 juin dernier, au CGET, le Conseil national des villes (CNV) a débattu et adopté deux nouveaux avis : l’un sur les laissés pour compte du passage au tout numérique et le second sur la place des femmes et des jeunes filles dans les espaces publics des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
La place des femmes et des jeunes filles dans les espaces publics des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)
Le CNV, coprésidé par Fabienne Keller et Patrick Braouezec, s’est rapproché du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), dont les travaux dressent un portrait inédit des territoires sur les inégalités entre femmes et hommes.
Quelques constats sur la situation des quartiers prioritaires de la politique de la ville :
Les femmes sont plus nombreuses que les hommes en QPV (52,1% contre 51,5% dans les unités urbaines environnantes) et les mères cheffes de familles monoparentales y sont surreprésentées (sur 100%, 88,6% vivent en QPV) ;
1 femme sur 2 est en emploi chez les 30 - 49 ans, contre 4 sur 5 dans les autres quartiers ;
1 femme sur 4 est en situation de pauvreté ;
1 femme sur 4 déclare avoir renoncé à des soins ;
En QPV, 30 % des femmes se sentent en insécurité contre 18 % des hommes.
La suite sur le site du CNV