Accueil > Les rendez-vous > Il y a un an les Femmes ont pris la colère

Il y a un an les Femmes ont pris la colère

Publié le mardi 20 novembre 2018, par Marif Loussouarn

Mots-clés :

Par Marif Loussouarn Adjointe au Maire à l’égalité femme/homme et à la jeunesse

Il y a un an, les Femmes ont pris la colère. Il a bien fallu. Depuis le temps que nous parlons, ou que notre santé, notre corps, parlent pour nous, sans être ni vus ni entendus !
A Brest, depuis des années, en hommage aux centaines de féminicides, de femmes assassinées par leur compagnon ou ex-compagnon, une morte tous les 3 jours en France, nous sortons dans la rue le "25 Novembre", Journée Internationale contre les Violences faites aux Femmes, mais nos rangs clairsemés font souvent sourire.
Pourtant, les colères mûrissaient, sûrement.
Par les voix portées sur la toile, puis par les dossiers portés en justice pour nommer les prédateurs, les Femmes ont mis au jour tous ces lieux où s’exercent depuis des siècles, les Violences contre le féminin, les injures de la rue, les viols dans les familles de toutes les classes sociales, les chantages dans leur travail en entreprise.
Elles les portent de plus en plus devant la justice.
Alors, le vent de colère qui s’est levé a besoin de notre soutien. Comme Simone de Beauvoir et Gisèle Halimi l’ont fait, c’est la cause des Femmes qui doit nous mobiliser.
Le 24 Novembre à Brest ou à Paris s’organisent des actions de solidarité. Tenons-nous informé.e.s pour être là !
Marif Loussouarn
Adjointe au Maire à l’égalité femme/homme et à la jeunesse