Accueil > Les ressources > "Très tôt, les filles subissent plus de privations et souffrent plus des (...)

"Très tôt, les filles subissent plus de privations et souffrent plus des inégalités", constat d’une consultation nationale d’UNICEF France

Publié le jeudi 8 novembre 2018, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Dans sa consultation nationale des 6-18 ans, l’UNICEF s’est penché sur la façon dont les filles et les garçons perçoivent leurs droits : très tôt, les filles subissent plus de privations et souffrent plus des inégalités.
Les inégalités constatées dans la société entre les femmes et les hommes se manifestent dès l’enfance : les éléments recueillis par l’UNICEF France dans le cadre de sa consultation nationale des 6-18 ans montrent que les filles sont plus touchées que les garçons pour de nombreuses privations. Elles sont par exemple moins favorisées dans l’accès au savoir, à la santé, aux relations sociales et aux loisirs (deux tiers des jeunes pratiquant une activité de loisir subventionnée sont des garçons). Les discriminations qu’elles subissent adultes émergent en fait alors qu’elles sont très jeunes.
Lire la suite sur le site d’UNICEF France