Accueil > Les ressources > Un podcast du Centre Hubertine Auclert : "Après "metoo", le cinéma peut-il (...)

Un podcast du Centre Hubertine Auclert : "Après "metoo", le cinéma peut-il être féministe ?"

Publié le mercredi 22 juillet 2020, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Notre cycle de Causeries "Pop-culture et féminisme" revient pour un deuxième épisode de podcast... Après la musique, place au monde du 7ème art !
Alors que le confinement a provoqué une fermeture inédite des salles de cinéma, force est de constater que celui-ci occupe une place importante dans nos vies. Plus encore, il contribue à véhiculer des modèles identificatoires.
Mais deux ans après la mobilisation #Metoo, le cinéma a t-il véritablement pris la mesure du phénomène ? Les professionnel·les sont-ils et elles prêt·es à modifier la représentation des femmes à l’écran à travers des rôles plus présents, plus puissants et plus diversifiés ? En bref, le cinéma peut-il devenir féministe ou bien pratique t-il le "feminismwashing" ?
Un grand merci à nos invitées, dont les comédiennes Laure Calamy et Marina Tomé, pour leurs regards et analyses pointues, vivantes et passionnées !
DÉCOUVRIR LE PODCAST "APRÈS #METOO, LE CINÉMA PEUT-IL ÊTRE FÉMINISTE ?"<
LES INVITÉES
• Laure Calamy, actrice, comédienne et membre du collectif 5050 pour l’égalité et la diversité dans le cinéma.
• Geneviève Sellier, professeure émérite en études cinématographiques à l’Université Bordeaux Montaigne, créatrice du site "Le genre et l’écran".
• Brigitte Rollet, chercheuse associée au Centre d’Histoire culturelle des Sociétés contemporaines (CHCSC) de l’UVSQ et enseignante à Sciences Po Reims.
• Marina Tomé, comédienne, actrice, autrice, metteuse en scène, représentante de l’association AAFA-Acteurs et Actrices de France Associés.
• Retrouvez également le podcast précédent "Musique pop : un nouveau souffle ?".
En vous souhaitant une excellente écoute,
L’équipe duCentre Hubertine Auclert - Centre Francilien pour l’Égalité Femmes-Hommes