Accueil > Le réseau local > Education-formation > UBO, Faculté Victor Segalen > rencontre librairie Dialogues : Irène Frain et Annick Cojean

rencontre librairie Dialogues : Irène Frain et Annick Cojean

Publié le vendredi 18 janvier 2013, par kristell Grall (UBO -CRBC)

Beauvoir in love et Les proies : dans le harem de Kadhafi

Beauvoir in love
Le mardi 22 janvier 2013 à 18h00
Café de la librairie
avec : Irène Frain

1947. Rencontre improbable. À Chicago, Simone de Beauvoir, icône de l’Existentialisme et compagne de Jean-Paul Sartre, fait la connaissance de Nelson Algren, l’écrivain des damnés de l’Amérique. Dès le premier échange, c’est le choc. Dès le deuxième rendez-vous, la passion Puis vinrent les tourments. L’emprise de Sartre, les pièges du succès pour l’un, de la gloire pour l’autre, le désir vacillant sous le poids des contingences. Mais ils auront beau se déchirer pour trouver le courage de rompre, jusqu’à la mort ils se hanteront mutuellement. S’appuyant sur leurs œuvres respectives, sur des archives souvent inédites, des photos d’époque et des récits de témoins, Irène Frain raconte de façon unique l’histoire d’amour impossible entre la figure de proue de la libération des femmes et le mauvais garçon de la littérature américaine.

Les proies : dans le harem de Kadhafi
Le vendredi 25 janvier 2013 à 18h00
avec : Annick Cojean

C’est sans doute le dernier secret de Kadhafi. Et le plus scandaleux. En novembre 2011, Annick Cojean publiait dans Le Monde un article terrifiant. Une jeune femme y racontait comment l’année de ses quinze ans, le Guide libyen la repérait dans son école, lui caressait les cheveux, et la désignait ainsi à ses gardes comme son esclave sexuelle à vie. Violée, battue, forcée par son maître à consommer avec lui alcool et cocaïne, et intégrée dans la troupe des « amazones », elle ne pourra s’échapper de cet enfer que peu avant la révolution. Une vie brisée. Une seule ? Non, des centaines, sans doute plus. Mais le sujet, en Libye, reste totalement tabou. Dans les coulisses d’une dictature, dans le lit d’un chef d’État drogué en permanence, tyran d’opérette mais vrai meurtrier, nous plongeons dans un système d’esclavagisme, entre corruption, terreur, viols, crimes. Un système aux complicités multiples, bien au-delà du seul territoire libyen. Pour recueillir l’incroyable histoire de la jeune Soraya et d’autres femmes révoltées, Annick Cojean a mené secrètement l’enquête à Tripoli, cette prison à ciel ouvert.

Portfolio