Accueil > Actualités > "La violence est un fléau majeur de notre société" par Karine Coz-Elleouët (...)

"La violence est un fléau majeur de notre société" par Karine Coz-Elleouët Adjointe à l’Egalité femmes hommes

Publié le mardi 1er décembre 2020, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

« La violence est un fléau majeur de notre société. Et les femmes n’échappent pas à cette calamité et en sont mêmes les premières victimes.
Des douces violences éducatives ordinaires du jeune âge, aux agressions psychologiques de certaines images, en passant par les cris, les injures et les humiliations, jusqu’à l’usage insupportable de la force et de la domination par les coups et le viol, nous avons tou.te.s déjà côtoyé la violence au cours de nos vies, nous la tolérons même bien trop souvent...
Quelles qu’elles soient, ces violences ont en commun qu’elles ne sont jamais, non, jamais, anodines.
Elles font mal au corps et à l’âme, elles blessent, elles marquent pour toujours, s’inscrivent dans nos histoires et nous rabaissent immanquablement dans notre dignité d’être humain.
Le 25 novembre, et tous les autres jours de l’année, luttons ensemble contre les violences faites aux femmes et, en tant que moitié de l’humanité, unissons-nous et n’acceptons plus que certaines d’entre nous puissent encore être maltraitées. »