Accueil > Les ressources > À Vannes, une cellule de la gendarmerie recueille la parole des victimes (...)

À Vannes, une cellule de la gendarmerie recueille la parole des victimes d’inceste

Publié le mardi 2 février 2021, par Nicole Bronnec

Mots-clés : , ,

À Vannes, l’adjudant-chef Christelle Antoine est la cheffe de la cellule de protection des familles. Créée il y a tout juste un an, elle permet l’écoute des victimes d’inceste, mais aussi de leurs bourreaux.
Pour en savoir plus