Accueil > Les ressources > Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les (...)

Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les étudiant·e·s

Publié le mardi 9 février 2021, par Nicole Bronnec

Mots-clés : , ,

Sauter un repas ou un cours : pour vivre leurs règles dignement, tel est le choix que doivent faire de nombreux·ses jeunes en 2021. Une enquête réalisée auprès de 6 500 étudiant·e·s de 18 à 25 ans révèle pour la première fois les conséquences dramatiques de la précarité menstruelle chez les jeunes, sur le plan physique, mental ou encore social.
Pour en savoir plus