Accueil > Les ressources > Revue de presse / Veille > Avis sur le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes : 60 (...)

Avis sur le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes : 60 RECOMMANDATIONS pour une politique d’égalité entre les femmes et les hommes cohérente et ambitieuse

Publié le mardi 17 septembre 2013, par Elodie Bouliou

Mots-clés : , , , ,

Haut Conseil pour l’égalité entre les femmes et les hommes-sept 2013

Le Haut Conseil rend un avis favorable à ce projet de loi global pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Néanmoins, le Haut Conseil souligne la nécessité de renforcer sa cohérence et son ambition et formule 60 recommandations.

LES 10 PRIORITES DU HAUT CONSEIL POUR UNE COHERENCE ET UNE AMBITION RENFORCEES

CADRE D’ACTION

PRIORITE N°1 : Renforcer l’article 1 à la mise en œuvre d’une politique intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes (recommandation n°1)

MOYENS

PRIORITE N°2 : Allouer à la politique publique d’égalité entre les femmes et les hommes les moyens de ses ambitions par une augmentation substantielle de ses ressources dès le projet de loi de finances pour 2014 et débouchant notamment, a minima, sur un doublement du budget du Ministère des droits des femmes en cours de mandat (recommandation n°2)

PARENTALITE

PRIORITE N°3 : Mener une véritable réforme de la parentalité partagée à horizon 2017 (recommandations n°4, 5, 6 et 7)

EGALITE PROFESSIONNELLE ET SALARIALE

PRIORITE N°4 : Compléter le projet de loi par des mesures fortes concernant l’égalité professionnelle, et permettant notamment de progresser enfin vers l’égalité salariale (recommandations n° 14, 15, 55, 58, 59 et 60)

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES

PRIORITE N°5 : Créer un véritable service d’accueil et d’hébergement spécifique pour l’ensemble des femmes victimes de violences, et réserver des places d’hébergement aux femmes de 18-25 ans
(recommandations n°2, 26 et 27)

PRIORITE N°6 : Rappeler que le viol est un crime, et qu’à ce titre, il relève exclusivement de la Cour d’assises (recommandations n° 17 et 20)

LUTTE CONTRE LES STEREOTYPES

PRIORITE N°7 : Mettre en place une formation à l’égalité entre les femmes et les hommes, tout au long de la vie et dans tous les secteurs et dont la qualité des contenus est garantie par un travail sur un référentiel commun à définir. (recommandation n°3)

PRIORITE N°8 : Dans le cadre d’un plan ambitieux de lutte contre les stéréotypes sexistes, participer à la déconstruction de toute image dégradante des femmes et des filles, notamment par le combat contre le phénomène de l’hypersexualisation qui touche particulièrement les petites filles (recommandation n°38)

PARITE

PRIORITE N°9 : Adopter un référentiel en matière de parité, déclinable secteur par secteur et dans l’ensemble des champs de la vie publique (recommandation n°47)

PRIORITE N°10 : Etendre la dynamique paritaire à toutes les organisations citoyennes récipiendaires d’argent public et/ou investies de prérogatives de puissance publique, y compris au sein des instances dirigeantes des partis politiques, des organisations professionnelles et syndicales, et des associations
(recommandations n°48, 49, 50, 51, 55, 58, 59, 60)

Lire le rapport complet