Accueil > Les rendez-vous > Fil rouge 2014 : les femmes dans les arts et la culture > Les Femmes s’en mêlent

Les Femmes s’en mêlent

Publié le lundi 24 février 2014, par Association Tiriad, Elodie Bouliou

A la Carène dans le cadre du fil rouge 2014 : les femmes dans les arts et la culture

Les Femmes s’en mêlent

La 13° édition du festival Les Femmes S’en Mêlent se déroulera du 18 mars au 3 avril 2010 dans plusieurs villes de France, de Belgique, de Suisse, d’Allemagne, d’Espagne et d’Angleterre. Porté avec passion et curiosité, reconnu pour son éclectisme et son exigence, ce formidable festival est le reflet scintillant d’une scène féminine de plus en plus riche et variée. Il accueille les artistes internationales cultes que l’on a plaisir à retrouver, et fait la part belle à ces nouveaux talents dont on dira un jour, non sans fierté, les connaître depuis leurs premières scènes.

Jessie Evans
Exubérante et extravagante, l’artiste Jessie Evans est tout cela à la fois. Sensation des dance-floors de Mexico à Berlin, la glamoureuse Jessie Evans propose une musique décalée et burlesque dans un show exotica et rock à la fois. Présente sur la scène musicale internationale depuis dix ans, Jessie Evans est notamment connue pour ses prestations avec les légendaires Subtonix, le trio The Vanishing ou encore Autonervous.

Pour son premier opus personnel, Is it Fire ?, initié à Berlin où elle réside désormais, Jessie s’est entourée du génial Dammit (Iggy Pop, The Residents) et a reçu l’aide de prestigieux invités tels que Budgie (Siouxsie and The Banshees) ou encore Martin Wenk (Calexico).

Avec le charme sensuel et pourtant chaotique d’un bateau pris dans la tempête, Is It Fire ? s’aventure dans un monde rythmique et exotique qui rappelle Yma Sumac, l’afro-beat et la nu-no wave. Les saxophones, pareils à une nuée d’oiseaux, guident le voyageur sur cette terre familière bien qu’inconnue où les trompettes sonnent comme une parade de Mariachis un jour de révolution.

Jesca Hoop
Jesca Hoop est née en Californie, dans une famille mormone adepte de chorale gospel et folk. Depuis, elle a émigré à Manchester, goûté aux plaisirs électroniques, rencontré Tom Waits, fait des mélanges, plutôt heureux. Elle crée des morceaux de pop-folk un peu électro, légers comme de la gaze, brodés de choeurs délirants et sucrés.

  • Tarifs : 10/12€ en loc (+ frais éventuels), 12/14€ sur place. Inclus au Pass Découverte. Production La Carène.
  • Fiche complète sur le site de la Carène