Accueil > Actualités > Pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de (...)

Pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre en milieu scolaire. Circulaire publiée au BOEN du 29 septembre 2021

Publié le mardi 5 octobre 2021, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports s’est engagé depuis plusieurs années dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie en sensibilisant l’ensemble de la communauté éducative aux effets des violences fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, ainsi qu’en prévenant celles-ci. Cet engagement s’inscrit dans une dynamique interministérielle, coordonnée par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) et dont le Plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ 2020-2023 [1] constitue la feuille de route. Son chapitre intitulé « Promouvoir une éducation inclusive et faire reculer les préjugés » invite notamment à porter une attention particulière aux élèves transgenres ou qui s’interrogent sur leur identité de genre [2], dont la situation et celle de leur famille doivent être bien prises en compte.
L’École, en tant que service public fondé sur les principes de neutralité et d’égalité, se doit d’accueillir tous les élèves dans leur diversité et de veiller à l’intégration de chacun d’eux avec pour ambition de leur permettre de réussir leur parcours scolaire. Elle promeut le respect d’autrui. Elle se fonde sur les valeurs de la République et donc d’un universalisme qui définit chacun non par son identité mais par sa dignité d’être humain. L’École ne saurait créer des droits particuliers au bénéfice de telle ou telle catégorie d’élèves, mais elle doit offrir à chacun d’eux, au-delà de leurs trajectoires personnelles, un environnement propice à leur réussite scolaire, ce qui est la finalité première de notre institution.
Pour en savoir plus