Accueil > Les ressources > L’évitement des demandes de prolongation provoque un plus grand stress (...)

L’évitement des demandes de prolongation provoque un plus grand stress temporel chez les femmes au travail

Publié le lundi 15 novembre 2021, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Le stress lié au temps – le sentiment d’avoir trop de choses à faire et pas assez de temps pour les faire – est une épidémie sociétale qui compromet la productivité, la santé physique et le bien-être émotionnel. Des recherches antérieures montrent que les femmes subissent un stress temporel disproportionnellement plus important que les hommes et ont mis en lumière divers facteurs contributifs, et notamment le fait de ne pas demander des délais supplémentaires, contrairement aux hommes.
La suite de l’article et l’étude ici