Accueil > Les ressources > Les françaises et le burn-out maternel - des résultats alarmants (Enquête (...)

Les françaises et le burn-out maternel - des résultats alarmants (Enquête IFOP)

Publié le vendredi 8 avril 2022, par Nicole Bronnec

Mots-clés : ,

L’Ifop a réalisé pour Malo une étude sur la charge mentale des mères de jeunes enfants.

Un manque de soutien quotidien inégal
Selon les revenus du foyer 43% des mères ne se sentent pas accompagnées au quotidien dans la gestion de la vie familiale. Une donnée qui varie en fonction de la situation de l’interviewée : 48% des mamans les plus pauvres ont le sentiment de ne pas être accompagnées lorsqu’elles ne sont que 26% chez les plus aisées. Cette différence s’explique en grande partie par les moyens que le couple est capable de mobiliser pour faire garder l’enfant, le sentiment d’être accompagné augmentant nettement en fonction du budget alloué à la garde de son enfant. La gestion de la logistique semble encore davantage incomber aux femmes qui estiment être “un peu” soutenues seulement par le co-parent à 41% et “pas vraiment” soutenues pour 18% d’entre elles. A nouveau, sur le plan moral, elles sont 44% à se sentir “un peu” soutenues par le co-parent et pas vraiment soutenues à 16%. 70% des mères estiment en effet qu’elles passent trop – ou, en tout cas, beaucoup – de temps – à organiser leur quotidien, dont 31% d’entre elles qui aimeraient que l’on puisse les décharger quand 39% d’entre elles estiment qu’il s’agit du prix à payer pour un quotidien organisé.
Pour en savoir plus