Accueil > Les ressources > Politiques publiques > 24 h du sport féminin : au-delà de cette journée, des mesures pour aller plus (...)

24 h du sport féminin : au-delà de cette journée, des mesures pour aller plus loin

Publié le lundi 2 février 2015, par Nicole Bronnec

Mots-clés : ,

Féminisation des instances dirigeantes du sport, la médiatisation du sport féminin, la lutte contre les stéréotypes

Au delà d’une journée par an dédiée au sport féminin, les "24 h du sport au féminin", la secrétaire d’Etat, Pascale Boistard, mobilise les acteurs du sports et des médias pour :
- féminiser les instances dirigeantes du sport
- augmenter la médiatisation du sport féminin dans tous les médias
- lutter contre les stéréotypes par la formation des encadrants.

C’est dans cet esprit que Pascale Boistard a signé mercredi avec Thierry Braillard, secrétaire d’Etat chargé des sports, la convention de Brighton qui invite les états à développer l’accès des femmes au sport et à leur assurer l’accès à des activités sportives dans un environnement sûr.
Pour en savoir plus, le site du Ministère