Accueil > Les ressources > Elections municipales et communautaires : sans obligations paritaires, le (...)

Elections municipales et communautaires : sans obligations paritaires, le pouvoir reste aux mains des hommes/Vigilance n°10 du Haut Conseil à l’Egalité

Publié le mardi 17 novembre 2020, par Nicole Bronnec

Mots-clés :

Suite à la Vigilance égalité du 18 juin dernier, intitulée « Parité dans les exécutifs locaux, une occasion manquée ? », qui ciblait particulièrement les résultats dans les communes, après le premier tour des élections municipales, le HCE fait ici le bilan global de la place des femmes dans les exécutifs municipaux et communautaires et appelle à faire évoluer la loi.
Des avancées, suite aux dernières élections municipales, se font sentir, par ricochet, dans les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Les femmes étaient 31% dans les conseils communautaires en 2014, elles sont désormais près de 36%. Elles étaient 20% aux postes de vice-présidente, elles sont aujourd’hui 25,6%. De 8% au poste de présidente, la part des femmes passe à environ 11%.
Toutefois, sans obligations paritaires, le pouvoir reste aux mains des hommes.
Retrouvez l’ensemble de l’article et la vigilance ici