Accueil > Les ressources > Le CESE a rendu son étude sur les forces vives au féminin

Le CESE a rendu son étude sur les forces vives au féminin

Publié le lundi 2 novembre 2015, par Nicole Bronnec

Mots-clés : ,

Le constat est sans appel

Etude présentée par Mme Claire Guichet au nom de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité, présidée par Mme Geneviève Bel.
Alors que s’achève en novembre prochain la première mandature quasi paritaire du CESE devenu, grâce à la loi, l’assemblée constitutionnelle la plus féminisée (44 % de femmes y siègent), la DDFE choisit de mener une réflexion sur les forces vives au féminin en dressant un panorama inédit de la place des femmes dans les organisations de la société civile, telle qu’elle est représentée au CESE.
Le constat est sans appel  : malgré une évolution législative favorable et un nombre de militantes et bénévoles en constante augmentation, la part des femmes dans les exécutifs des organisations ne progresse que très lentement et une division sexuée du travail persiste.
La suite sur le site du CESE